Espagne: une femme sauvée après plus de six heures d’arrêt cardiaque

Des médecins espagnols sont parvenus à sauver la vie d’une femme après un arrêt cardiaque de plus de six heures suite à une hypothermie sévère durant une excursion en montagne.

« C’est l’arrêt cardiaque interrompu le plus long dont nous ayons connaissance en Espagne », a expliqué le docteur Eduard Argudo, chargé de la réanimation à l’hôpital Vall d’Hebron de Barcelone, dans lequel cette femme a été sauvée le 3 novembre dernier. « C’est comme un miracle », a souligné cette Britannique, Audrey Marsh, 34 ans, lors d’une conférence de presse à Barcelone aux côtés des membres des services d’urgences qui ont réussi à la ramener à la vie après plus de six heures durant lesquelles son coeur n’a plus battu.

Audrey Marsh, qui réside à Barcelone, a perdu connaissance vers 13H00 après avoir été surprise par une tempête de neige durant une traversée des Pyrénées avec son mari.

A l’arrivée des équipes de secours à 15H35, elle ne présentait aucun signe d’activité cardiaque et sa température corporelle était descendue à 18 degrés. Après de premières tentatives de réanimation sans effet, Audrey Marsh a été transférée en hélicoptère vers l’hôpital Vall d’Hebron à Barcelone, qui possède un système innovant de réanimation baptisé ECMO (oxygénation par membrane extra-corporelle), ayant été utilisé pour la première fois à cette occasion. Vers 21h45, plus de six heures après qu’elle a été secourue, les médecins ont tenté de la réanimer.

« Nous avons décidé de réaliser un électrochoc pour tenter de réveiller son cœur et ça a fonctionné », a précisé M. Argudo. Six jours plus tard, elle a quitté l’unité de soins intensifs sans séquelles neurologiques. Ses mains n’ont toujours pas retrouvé leur pleine mobilité, en raison de l’hypothermie, mais elle a « une vie pratiquement normale », a indiqué l’hôpital dans un communiqué.

SO

Articles similaires

Suggestions d’articles

Espagne : une centaine d’essais cliniques contre le Covid-19

L'Espagne a dépassé la centaine d'essais cliniques en cours à la recherche d'un traitement qui pourrait être efficace contre le nouveau coronavirus.