Espagne-Maroc: interpellation de falsificateurs d’ordonnances médicales

Une bande de faussaires espagnols, qui vient d’être démantelée par la Guardia Civil, a échoué dans sa tentative de vouloir vendre des comprimés psychotropes au Maroc, par le biais du marché noir. Les quinze membres de cette bande avaient pour dessein la falsification d’ordonnances.

Des sources espagnoles expliquent que les médicaments, ainsi obtenus grâce à ces fausses prescriptions médicales, auraient servi de drogues destinées au toxicomanes marocains. Ces produits, connus sous le nom de « benzodiazépines » sont prescrits aux patients comme antidépresseurs. Mais, mélangés à du cannabis et pris en doses importantes, ces psychotropes constituent un véritable danger pour la santé physique et mentale. Provoquant hallucinations et angoisses, ils peuvent conduire à un état psychique et à un sentiment de violence et de haine pour autrui.

En général, le psychotrope est utilisé pour diminuer ou augmenter l’humeur du patient et n’est vendu dans les officines que sur présentation d’une ordonnance.

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page