Espagne: les villes concernées par le coronavirus

Quatre-vingt-trois cas de contamination au nouveau coronavirus ont été confirmés jusqu’à présent en Espagne, et plus particulièrement dans treize régions du pays, ont annoncé dimanche les autorités sanitaires régionales.

Parmi les cas confirmés, 15 ont été signalés à Madrid, 15 dans la Communauté valencienne, 7 aux îles Canaries, 12 en Catalogne, 2 aux îles Baléares, 12 en Andalousie, 9 au Pays Basque, 4 en Estrémadure, un dans la communauté de Navarre, 3 à Castille et León, un aux Asturies, un en Cantabrie et un à Castille-La Manche.

Le directeur du Centre de coordination des alertes et urgences sanitaires au ministère de la Santé, Fernando Simón, a souligné ce matin que 90% des patients ont été infectés dans des zones à risque, tandis que l’origine d’infection de neuf cas n’a pas encore identifiée, notant que les autorités sanitaires intensifient leurs recherches pour connaître l’origine des cas confirmés dans les villes de Malaga et de Marbella en Andalousie, de Torrejón à la région de Madrid et dans le pays Basque.

« L’Espagne est toujours en situation de confinement et il n’est pas nécessaire d’élever le niveau d’alerte » pour le coronavirus, a-t-il fait savoir, soulignant la tenue lundi d’une réunion de travail pour examiner la situation.

Les autorités sanitaires du pays ont renforcé les dispositifs mis en place pour éviter une éventuelle contagion locale.

Les deux premiers cas de contamination au coronavirus dans le pays ibérique sont un ressortissant britannique à Palma de Majorque, aux ’îles Baléares, et un ressortissant allemand à l’île de La Gomera, aux Iles Canaries, qui ont quitté l’hôpital.

SO

Articles similaires

Suggestions d’articles

Covid-19: pourquoi le Maroc est menacé par une 2ème vague du virus

Mustapha Naji a indiqué que le risque d’une deuxième vague de covid-19 menace le Maroc, surtout après la réouverture des frontières.