Espagne: les conséquences directes de la crise sur les établissements d’hôtellerie

Les conséquences de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus ont provoqué la fermeture définitive d’environ 40.000 établissements d’hôtellerie-restauration en Espagne, selon Hosteleria, organisation patronale représentant le secteur.

Ce chiffre représente 13% du nombre total de cafés, bars, restaurants et hôtels d’Espagne, ajoute l’organisation, précisant que ce secteur économique est important dans un pays dont le tourisme représente 12% de son PIB.

Les estimations de Hosteleria font état de la fermeture de 65.000 établissements à fin 2020, soit plus de 20% du total. « Les pires prévisions vont se confirmer », a indiqué le président de l’organisation, José Luis Izuel.

« Il y a très peu de touristes dans les zones de tourisme pur et dur », comme l’archipel des Baléares où moins de la moitié des bars et restaurants avaient rouvert au 13 juillet, a précisé M. Izuel.

Le chiffre d’affaires du secteur pourrait être amputé de 50% en 2020 selon l’organisation, qui craint la perte de 900.000 à 1,1 million d’emplois directs et indirects.

Pour remédier à cette situation, l’organisation demande que « beaucoup de fonds » provenant du plan de relance européen soit destinés à soutenir le secteur de l’hôtellerie-restauration, qui représente 6% du PIB espagnol et environ 9% de l’emploi.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Immobilier: la pierre espagnole continue d’attirer les Marocains

L’évolution du marché immobilier est attentivement scrutée par les Marocains résidant ou non sur le sol ibérique. Les pronostics prévoient une correction intéressante pour les futurs propriétaires, si toutefois ils remplissent les conditions, devenues drastiques pour les non-résidents.