En quoi consiste le nouveau traité signé par les Etats-Unis, le Canada et le Mexique?

Les présidents du Mexique et des Etats-Unis et le Premier ministre du Canada ont signé ce vendredi le nouveau traité de libre-échange nord-américain lors d’une cérémonie officielle en marge du G20 à Buenos Aires.

Conclu le 30 septembre après de laborieuses négociations, le nouvel accord s’appelle « Accord Etats-Unis-Mexique-Canada » (AEUMC – United States-Mexico-Canada Agreement, USMCA en anglais). Il remplace le traité de libre-échange nord-américain Aléna, qui datait de 1994.

Les accords commerciaux ne peuvent pas rester statiques, ils doivent évoluer en fonction de l’évolution de l’économie et des besoins de la société, a souligné le président mexicain Enrique Peña Nieto lors de la cérémonie de signature de cet accord.

« C’est un modèle d’accord de libre-échange qui va changer le paysage commercial pour toujours », s’est félicité dans la foulée le président Donald Trump, à propos de ce traité âprement négocié entre les trois pays, à son initiative.

Les négociateurs des trois pays avaient trouvé un accord après un marathon de discussions entamé début septembre. Les trois parties sont finalement parvenues à un compromis sur nombre de questions délicates, en particulier sur l’automobile et l’agriculture.

Un des volets les plus importants concerne le secteur automobile qui a été totalement révolutionné par l’Aléna. Le nouveau texte prévoit des règles incitant à se fournir en matériaux et composants aux Etats-Unis et en Amérique Nord. Il prévoit aussi une provision forçant le Mexique à augmenter les salaires du secteur pour réduire les écarts avec les voisins du nord mieux payés.

Quelque 2,6 millions de véhicules assemblés au Canada sont exemptés de douanes américaines.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page