Emirats: la police met fin aux rumeurs sur le crime passionnel

La police d’Abou Dhabi est sortie de son silence et a donné quelques éclaircissements quant au crime passionnel qu’aurai commise une marocaine dans l’émirat d’Al Ain aux Emirats Arabes Unis au mois d’août dernier.

Il avait fait état çà et là, dans les médias du meurtre de son amant, avec qui elle avait entretenu une relation 7 ans. Elle l’aurait démembré par la suite, puis cuisiné et servi à des Pakistanais.

La Direction générale de la police d’Abou Dhabi s’insurge en faux contre ces rumeurs et annonce que si effectivement l’assassinat d’un Marocain par sa maîtresse marocaine est avéré, il n’est en revanche, rien du reste de l’histoire et des ouvriers pakistanais.

« Les faits qui ont été diffusés sont plus du domaine de l’imagination que de la réalité. Ils sont illogiques et incompatibles avec leur véracité. La publication de telles informations a une incidence des répercussions sur le déroulement de l’enquête et du procès », indique la police d’Abou Dhabi.

Rappelons que selon le journal local The National, la marocaine a démembré, cuisiné en met local et donné à manger son amant à un groupe d’ouvriers pakistanais. La victime avec qui elle entretenait une relation depuis sept ans lui avait annoncé qu’il allait épouser une autre femme, selon les médias émiratis.

M.J.K

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page