Émeutes aux Etats-Unis: Trump appelle à la fermeté

Le président américain Donald Trump a appelé ce lundi à la fermeté face aux émeutes violentes qui secouent le pays depuis une semaine pour dénoncer la brutalité policière et le racisme.

Au cours d’une vidéoconférence avec les gouverneurs des Etats, Trump a exigé une réponse plus sévère vis-à-vis des manifestations qui recourent à la violence et au vandalisme en réaction à la diffusion d’une vidéo devenue virale sur l’interpellation brutale par des officiers de police d’un afro-américain déclaré mort ensuite.

Selon plusieurs média américains, le locataire de la Maison Blanche a, une nouvelle fois, imputé les émeutes à la « gauche radicale » et exhorté les gouverneurs, rejoints par des responsables sécuritaires, à « sévir » et « arrêter les gens » afin de mettre un terme à l’agitation.

« La plupart d’entre vous sont faibles », a déclaré Trump selon des propos relayés par l’agence de presse AP. « C’est un mouvement, si vous ne le réprimez pas, cela va empirer de plus en plus », a déclaré Trump, d’après la chaîne CNN.

Le président américain qui a blâmé la gauche radicale pour les actes de violences ayant émaillé les manifestations dans de nombreuses parties des Etats-Unis après le décès de George Floyd au Minnesota, avait appelé, dès le début, les gouverneurs à déployer la garde nationale en soutien à la police pour rétablir « la loi et l’ordre ».

« Vous devez arrêter des gens, vous devez suivre les gens, vous devez les mettre en prison pendant 10 ans et vous ne verrez plus jamais ce genre de choses  », a déclaré Trump selon des extraits rapporté par AP, lors de cette réunion virtuelle en présence du ministre de la Justice, William Barr.

Dans de nombreuses villes des Etats-Unis, les manifestations ont donné lieu à des incendies, des scènes de pillage et des affrontements violents, y compris près de la Maison Blanche dans la capitale fédérale.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Présidentielle américaine. C’est officiel, Joe Biden affrontera Donald Trump

L'ancien vice-président américain, Joe Biden, est officiellement devenu le nominé du parti démocrate pour l’élection présidentielle de novembre prochain.