Égypte: al-Sissi a obtenu ce qu’il voulait

Ce mardi, les résultats du référendum sur la révision constitutionnelle permettant la prolongation de la présidence d’Abdel Fattah al-Sissi, ainsi que le renforcement de ses pouvoirs et ceux de l’armée, ont été annoncés par l’Autorité nationale égyptienne des élections. La réforme a ainsi été approuvée à 88,83 %.

On apprend aussi que le taux de participation a atteint 44,33%, alors que 11,17% des électeurs ont voté contre cette réforme.

Celle-ci, rappelons-le, permet notamment de faire passer le deuxième mandat d’al-Sissi de quatre à six ans, portant ainsi son terme à 2024. Et ce n’est pas tout. Il pourrait se représenter en 2024 à un troisième mandat et donc rester au pouvoir jusqu’en 2030.

À noter que la constitution égyptienne limitait la présidence à deux mandats consécutifs de quatre ans.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Elissa forcée à mettre fin à sa carrière ?

C'est avec beaucoup d'émotion et de tristesse que la chanteuse a annoncé la nouvelle sur ses comptes sur les réseaux sociaux.