Effondrement d’un pont près de Toulouse: ce que l’on sait

L’effondrement lundi matin d’un pont métallique enjambant un fleuve à Mirepoix-sur-Tarn, dans le sud-ouest de la France, a fait un mort et « probablement » plusieurs disparus, ont indiqué les autorités.

La victime mortelle est une adolescente âgée de 15 dont le corps a été repêché tandis que sa mère a été sauvée par des témoins après la chute de leur véhicule dans le fleuve, a déclaré à la presse le procureur de la République à Toulouse, Dominique Alzéari. Il y a « probablement » plusieurs disparus, dont le chauffeur d’un camion et celui d’un éventuel troisième véhicule, a indiqué de son côté le préfet de Haute-Garonne.
Quatre personnes ont pu être « secourues », ont indiqué les pompiers.

Un véhicule léger, un poids lourd et une fourgonnette ont été entraînés dans l’effondrement du pont, dont la construction date de 1935, selon le préfet. Un important dispositif de secours et de sécurité a été mis en place, avec notamment la mobilisation de trois hélicoptères et quelque 70 pompiers de Haute-Garonne et 40 gendarmes.

Le pont n’était pas considéré comme un ouvrage sensible et partant ne faisait pas l’objet d’une surveillance particulière, selon le conseil départemental.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

France: ce qui est prévu après la fin de l’état d’urgence sanitaire

Le Conseil constitutionnel a validé jeudi la loi organisant la sortie de l'état d'urgence sanitaire en France, qui interviendra à partir du 11 juillet, tout en précisant certaines restrictions, rapportent les médias du pays.