Du nouveau dans l’affaire de l’attaque au couteau près de Paris

L’auteur de l’attaque au couteau près de Paris a tué, ce jeudi matin, deux membres de sa famille (sa mère et sa soeur) et blessé grièvement une autre personne à Trappes (Yvelines), dans la banlieue parisienne, avant d’être abattu par la police, indique la presse française.

La troisième personne, se trouvant entre la vie et la mort, a été héliportée pour être hospitalisée.

L’assaillant, âgé de 36 ans, a des « problèmes psychiatriques importants »

L’assaillant s’était retranché dans un pavillon où « il a tué sa mère » avant d’en sortir « avec un couteau » et de « continuer à avancer malgré les sommations » des policiers, qui ont donc tiré » et l’ont abattu, a indiqué le ministre français de l’Intérieur Gérard Collomb.

Il avait « un problème psychiatrique qui apparaît important », et s’il était « fiché » pour avoir fait « l’apologie du terrorisme » en 2016, il présentait davantage le profil d’un « déséquilibré » que de quelqu’un « d’engagé » pouvant répondre aux « ordres et consignes » d’une « organisation terroriste, et de Daech en particulier », a ajouté le ministre cité par l’AFP.

Et de poursuivre que pour l’instant, le parquet de Paris « n’a pas retenu la qualification terroriste », bien que l’acte ait été revendiqué par le groupe Etat islamique (EI).

S.L.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page