Drame au concert de Soolking en Algérie: une ministre rend son tablier

La ministre algérienne de la Culture, Meriem Merdaci a présenté, ce samedi, sa démission au président de la République, Abdelkader Bensalah, qui l’a acceptée, a annoncé la télévision publique ENTV.

Citant la présidence de la République, la même source souligne que cette démission intervient deux jours après le drame du stade du 20 août où cinq personnes ont perdu la vie dans une bousculade avant le début du concert du chanteur Soolking, organisé par l’Office National des Droits d’auteur et droits voisins (ONDA).

En réaction à ce drame, le Premier ministre Noureddine Bedoui avait limogé, vendredi, le directeur général de l’ONDA, alors que la justice a annoncé l’ouverture d’une enquête pour déterminer les responsabilités dans ce drame.

Rappelons que le rappeur avait réagi au drame, en postant un long message sur les réseaux sociaux.

“J’ai appris avec effroi le décès de 5 innocents à la suite d’une bousculade qui s’est produite peu avant 20h00 à l’extérieur du stade hier soir. A cela s’ajoute un nombre important de blessés.

C’est une tristesse incommensurable qui nous a tous envahi à l’annonce de cette tragédie. Nous sommes tous dévastés et sous le choc mais nous savons que ce n’est rien devant la douleur que peuvent ressentir les familles et les proches des victimes”, a-t-il écrit.

Et d’ajouter: “Ni moi ni les artistes m’accompagnant sur scène n’ont eu connaissance de ce drame et ses douloureuses conséquences avant et pendant le concert ce qui explique le fait que nous ayons continué notre prestation. Aucun de nous n’aurait mis un pied sur scène ayant cette funeste nouvelle. Nous partageons la peine des familles des victimes et prions Dieu le miséricordieux pour qu’il les accueille dans son vaste paradis. Nous savons qu’aucun mot ne pourra soulager la douleur des familles et nous sommes de tout cœur avec eux”.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Dr Asma Lamrabet démissionne et quitte le Maroc

Dr Asma Lamarabat avait, auparavant, présenté sa démission de présidente du Groupe international d'étude et de réflexion sur les femmes en islam (GIERFI), au sein de la Rabita mohammadia des oulémas du Maroc.