Donald Trump veut punir l’avortement aux Etats Unis

Le candidat favori aux primaires républicaines pour les élections américaines de 2016, Donald Trump, adore se faire remarquer et n’arrête pas de choquer le monde avec ses déclarations tonitruantes.

Sa dernière trouvaille consiste à alimenter la polémique en proposant l’illégalité de l’avortement aux Etats-Unis.

Invité dans une émission de la chaine MSNBC, Donald Trump a suggéré, mercredi 30 mars, de rendre l’avortement illégal et de punir les femmes qui interrompraient leur grossesse. Cette déclaration lui a attiré les foudres des associations et des défenseurs du droit à l’avortement.  L’avortement est un sujet sensible qui divise la population américaine entre les partisans du droit des femmes à avorter (pro-choice ) et les opposants (pro-life).

Suite au choc d’une grande majorité des téléspectateurs et le déchaînement d’une polémique sur les réseaux sociaux, Donald Trump a essayé de faire marche arrière en déclarant que la question n’était pas « claire » et qu’elle devrait revenir aux Etats pour qu’ils tranchent ». Le candidat aux présidentielles a souligné qu’il est un « pro-life avec des exceptions « , sans préciser lesquelles.

Le réseau du planning familial estime que le discours de l’homme d’affaires incite à «la violence envers les femmes». Même son rival républicain, Ted Cruz, qui est contre l’avortement, a condamné ces déclarations. Quant à Hillary Clinton, la favorite démocrate, elle a qualifié sur son compte Twitter les paroles de Donald Trump de « terrifiantes ».

Trump a longtemps défendu l’avortement et semble avoir changé d’avis lors de sa campagne. Ce dernier risque de se mettre à dos la société féminine puisque les femmes représentent plus de la moitié du corps électoral et votent plus que les hommes aux Etats-Unis.

Soraya Adny


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page