Deux passeurs algériens arrêtés en Espagne (police)

La police nationale espagnole a annoncé, dimanche, avoir arrêté deux passeurs algériens ayant transporté 10 de leurs concitoyens clandestins à bord d’une embarcation pneumatique.

Les deux individus, âgés de 26 et 28 ans, sont accusés d' »un crime contre les droits des citoyens étrangers » pour avoir organisé des voyages de manière illégale depuis l’Algérie vers la côte de la région d’Almeria, a précisé la police espagnole dans un communiqué.

L’embarcation pneumatique, avec 10 clandestins algériens à bord, a été interceptée le 18 octobre près de la plage de l’Hôtel Indalo de Mojácar, a ajouté la même source.

Les enquêtes menées avec le soutien de l’Agence européenne des garde-frontières et des garde-côtes (Frontex) ont dévoilé que les deux prévenus appartiennent à des réseaux criminels s’activant dans le domaine de l’immigration clandestine et qu’ils ont reçu l’équivalant de 1.400 euros de chaque migrant clandestin pour faire la traversée.

Les détenus ont été placés en prison pour « atteinte aux droits des citoyens étrangers », conclut la police espagnole.

L’Espagne, qui s’inquiète de plus en plus de la hausse alarmante de migrants clandestins algériens arrivés sur ses côtes, a annoncé ces dernières semaines le démantèlement de plusieurs réseaux de passeurs spécialisés dans le transport de leurs concitoyens à bord d’embarcations pneumatiques ou des bateaux de pêche.

Articles similaires

Suggestions d’articles

La DGST participe à l’arrestation d’un Marocain au sud de Madrid

La Police nationale espagnole a annoncé, ce samedi, l'arrestation à la localité de Getafe, à Madrid, d'un individu de nationalité marocaine pour son appartenance présumée à l'organisation terroriste Daech.