Gaza: deux Palestiniens tués par l’armée israélienne

Après la décision choc de Donald Trump, des manifestations ont eu lieu dans tout le monde arabe, contre la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme capitale d’Israël. Deux Palestiniens ont été tués lors de ces manifestations par des tirs de l’armée israélienne.

Ces deux Palestiniens sont les premiers morts au cours des manifestations. Mahmoud al-Masri, 30 ans, est le premier tué alors qu’il protestait près de la barrière séparant les frontières de Gaza et Israël. Un second Palestinien, encore non identifié, a été tué dans les mêmes circonstances.

Des déclarations de l’agence palestinienne Sama News confirme qu’il a plus que 200 blessés, dont 50 ont été transférés à des hôpitaux dans diverses provinces du pays.

Des sources palestiniennes ont indiqué que les blessures variaient entre les munitions réelles, le métal recouvert de caoutchouc et les gaz lacrymogènes.

Chaimae Habab

Articles similaires

Suggestions d’articles

Territoires palestiniens: Rabat rejette toute mesure unilatérale d’Israël

Le MAE marocain a réitéré le rejet catégorique du Royaume de toutes les mesures et procédures unilatérales que pourraient prendre les autorités israéliennes dans les territoires palestiniens occupés.