Une Danoise prend une année sabbatique pour combattre Daech

Une étudiante danoise de 23 ans a passé un an en Syrie avec des Kurdes pour combattre Daech. Elle s’est confiée au site Vice.

Descendante de Kurdes, Joanna Palani a épousé leur lutte. Avant son départ pour la Syrie, en 2014, elle a déclaré : «Les Kurdes se battent pour la démocratie et les valeurs occidentales. Si je suis capturée ou tuée, je serai fière de la raison pour laquelle j’aurai été abattue.»

Etudiante en sciences politiques et en philosophie à l’Université de Copenhague, la jeune femme raconte aux journalistes du site Vice sa première nuit en Syrie : son ami suédois est froidement exécuté d’une balle entre les deux yeux par un tireur qui a repéré la fumée de sa cigarette. Elle évoque sa découverte de nombreuses jeunes filles, esclaves sexuelles de Daech, suite à la libération d’un village, près de Mossoul.

L’une d’elle l’a tout particulièrement émue : «Elle est morte en me tenant la main. Elle n’avait que 11 ans et était enceinte de jumeaux. Son petit visage était tellement gonflé (…) Je me souviens que le docteur pleurait et criait.»

Joanna a combattu les jihadistes et l’armée syrienne de Bachar el-Assad. Elle pointe les faiblesses de l’organisation terroriste : «Les combattants de Daech sont très faciles à tuer. Ils sont doués pour sacrifier leur propre vie, mais les soldats d’el-Assad sont très bien entraînés. Ce sont de vraies machines de guerre.»

Lors de son retour dans son pays qui interdit à ses ressortissants d’aller combattre en Syrie, les autorités danoises lui ont confisqué son passeport. Elle a repris le chemin de l’université, mais affirme : «Je donnerais ma vie pour l’Europe, pour la démocratie, pour la liberté et pour les droits des femmes.»

Aurélie Normand

danoise2

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page