Crash d’un hélicoptère militaire en Algérie: le bilan s’alourdit

Les deux officiers portés disparus dans le crash d’un hélicoptère des Forces navales algériennes, mercredi au large de Bouharoun dans la wilaya de Tipaza, près d’Alger, sont décédés, portant le bilan à trois morts, a indiqué le ministère algérien de la Défense. Un précédent bilan faisait état de la mort d’un lieutenant et de la disparition de deux autres officiers.

Un hélicoptère de recherche et de sauvetage militaire de type (MS-25 Merlin), relevant du Commandement des forces navales, s’est écrasé au large de la mer à deux miles marins au nord-ouest des côtes de la ville de Bouharoune, wilaya de Tipaza, selon la même source.

Le ministère de la Défense déplorait, dans un communiqué, « le décès du lieutenant (…), l’un des membres de l’équipage de l’appareil composé de trois officiers ». Deux accidents d’hélicoptères militaires en mai et juin 2017 avaient fait respectivement trois et deux morts.

Une catastrophe récente est survenue en 2018 lorsqu’un Iliouchine-76, avion de transport militaire russe, s’est écrasé peu après son décollage de la base de Boufarik, au sud d’Alger, faisant 257 victimes, majoritairement des militaires et des membres de leurs familles.

M.S. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page