Crash d’Ethiopian Airlines: le PDG de Boeing sort du silence

Plus d’une semaine après le crash du Boeing 737 MAX 8 de la compagnie Ethiopian Airlines, Dennis Muilenburg, Président-directeur général de Boeing, est sorti de son silence.

Le patron de Boeing a publié une déclaration à propos du compte-rendu de Dagmawit Moges, ministre éthiopienne des Transports.

“Je tiens avant tout à adresser de nouveau les plus sincères condoléances de Boeing aux familles et aux proches des passagers du vol 302 d’Ethiopian Airlines. Boeing continue d’apporter son assistance aux enquêteurs et collabore avec les autorités pour évaluer les nouvelles informations portées à sa connaissance”, peut-on lire dans le communiqué.

Et d’ajouter: “Lorsque nous concevons, construisons et assurons la maintenance de nos avions, la sûreté et la sécurité constituent notre priorité absolue. Dans le cadre des dispositions systématiquement mises en œuvre en cas d’accident, nous examinons la conception et l’exploitation de nos avions et, le cas échéant, procédons à la mise à jour de nos produits afin d’en améliorer encore davantage la sûreté et la sécurité”.

“Tandis que les enquêteurs poursuivent leur travail en vue d’établir des conclusions définitives, Boeing finalise l’élaboration d’une mise à jour logicielle annoncée précédemment et révise la formation des pilotes à propos du comportement de la loi de commandes de vol du système MCAS en cas de réception de données erronées en provenance des capteurs. Nous continuons également à apporter une assistance technique à la demande, et sous la direction, de l’Agence américaine de sécurité des transports NTSB (National Transportation Safety Board), représentant officiel des États-Unis auprès des enquêteurs éthiopiens”, poursuit le communiqué.

“Conformément au protocole international, toutes les demandes de renseignements concernant l’enquête relative à cet accident doivent être adressées aux autorités en charge de l’enquête”, conclut le communiqué.

Rappelons que le Boeing 737 d’Ethiopian Airlines qui effectuait un vol régulier à destination de Nairobi, s’est écrasé 6 minutes après son décollage de l’aéroport d’Addis-Abeba près de Bishoftu à 60 km de la capitale, avait précisé l’agence ENA.

Il y avait 33 différentes nationalités à bord de l’avion d’après les autorités. Aucun des 149 passagers et 8 membres d’équipage à bord n’a survécu au crash. Deux Marocains y ont perdu la vie.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Bonne nouvelle pour Boeing: une commande de six avions cargo

La compagnie aérienne chinoise China Airlines a finalisé une commande de six avions cargo Boeing 777 pour un prix de liste de 2,1 milliards de dollars, a annoncé mercredi le constructeur aéronautique américain.