Crash d’Ethiopian Airlines: la famille d’une victime poursuit Boeing en justice

La famille d’un citoyen rwandais décédé dans l’accident du Boeing 737 MAX 8 d’Ethiopian Airlines, qui a fait 157 morts le 10 mars, a déposé plainte à Chicago contre le constructeur aéronautique Boeing, rapportent samedi des médias rwandais.

La famille de Jackson Musoni, qui faisait partie des employés de l’ONU qui étaient à bord du Boeing qui s’est écrasé au sud-est d’Addis-Abeba quelques minutes après son décollage, accuse le constructeur américain d’avoir conçu un système anti-décrochage MCAS défectueux.

“Il y a eu une reconfiguration de l’avion, ce qui signifie que les moteurs ont été avancés (…), changeant sans aucun doute la forme du fuselage et au final altérant l’aérodynamisme”, a indiqué par à la presse Steven Marks, le conseiller de la famille de Jackson Musoni, cité par des médias.

La plainte a été déposée devant un tribunal de Chicago par le cabinet Podhurst Orsek pour le compte de la famille de Jackson Musoni.

La flotte des 737 MAX, 8 et 9, est immobilisée au sol depuis mi-mars après l’accident d’Ethiopian Airlines, le deuxième drame impliquant cet avion en moins de cinq mois.

En octobre dernier, un 737 MAX 8 de la compagnie Lion Air s’est abîmé en Indonésie, faisant 189 morts.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

France: la justice a prononcé son verdict à l’encontre de la sœur de MBS

Les faits reprochés par la justice française à la sœur de MBS, qui n'a assisté ni à son procès, ni au délibéré, concernaient "des violences infligées par son personnel à un artisan dans une résidence royale.