Covid-19: vers le développement de vaccins contre les nouveaux variants ?

Les sociétés pharmaceutiques indiennes Bharat Biotech et Biological E. Ltd ont déclaré, lundi, qu’elles pourraient développer rapidement des vaccins anti-Covid-19 pour qu’ils soient efficients contre les nouveaux variants du coronavirus une fois leurs séquences génétiques connues.

L’Inde avait confirmé dernièrement la présence de variants de coronavirus identifiés pour la première fois au Brésil, en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud, ce qui expliqueraient, selon des épidémiologistes, la recrudescence des cas du Covid-19 dans les États indiens du Maharashtra et du Kerala.

«Comme nous assistons à une forte recrudescence des contaminations, nous avons prélevé des échantillons au niveau des clusters épidémiques et nous essayons de les séquencer», a indiqué à la presse, la directrice générale adjointe du Conseil indien de la recherche médicale (ICMR), Nivedita Gupta.

L’ICMR et Bharat Biotech ont collaboré pour développer le premier vaccin Covid-19 d’origine indienne à savoir le Covaxin qui, avec celui d’Oxford-AstraZeneca, sont utilisés dans la campagne de vaccination en Inde lancée la mi-janvier.

Le président de Bharat Biotech, Krishna Ella, a déclaré que son entreprise aurait principalement besoin de données de l’ICMR ou de l’Organisation mondiale de la santé sur la séquence génétique de n’importe quel variant pour fabriquer rapidement un vaccin efficace.

Le Bharat Biotech, basé à Hyderabad mettra prochainement en service sa troisième installation et sera en mesure de produire au moins 40 millions de doses du vaccin chaque mois, a-t-il annoncé.

Alors que des sociétés indiennes comme Bharat Biotech, Zydus et Genova œuvrent d’arrache-pied pour assurer la production de vaccins 100% indiens, d’autres entreprises indiennes collaborent avec des entreprises mondiales telles que le Serum Institute of India (SII) avec AstraZeneca, Biological E avec Johnson & Johnson et le Dr Reddy’s Laboratories avec Sputnik V.

Selon un dernier bilan, plus de 11 millions de personnes ont été vaccinées jusqu’à présent en Inde.

Les catégories de population de plus de 50 ans et ceux présentant des comorbidités devraient commencer à bénéficier du vaccin au début ou à la mi-mars, selon le ministère indien de la Santé.

S.L. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page