Covid-19: tous les gouvernorats tunisiens classés en zone rouge

Tous les gouvernorats tunisiens ont été classés zones rouges en termes de propagation du coronavirus, selon l’observatoire national des maladies nouvelles et émergentes relevant du ministère tunisien de la Santé.

Cette nouvelle classification intervient après l’enregistrement d’une moyenne de plus de 10 contaminations pour 100 mille habitants, a précisé la même source dans un communiqué. Elle a ajouté que le gouvernorat de Tozeur qui ne figurait dans la zone rouge a été récemment inclus dans cette liste après avoir enregistré 15 cas de contamination.

Mercredi dernier, la Tunisie avait enregistré le nombre de contamination le plus élevé depuis mars dernier avec 477 cas. La Tunisie est passée au stade 3 de l’épidémie, ce qui veut dire que le virus circule activement sur le sol tunisien, sachant que le dernier bilan fait état de 8.570 cas de contamination.

« Le coronavirus est en train de s’accélérer. Notre plan de lutte contre l’épidémie est un plan de cohabitation », a affirmé le ministre de la Santé, Faouzi Mehdi, lors d’une conférence de presse, annonçant un ensemble de mesures visant à améliorer la capacité d’accueil des structures sanitaires et accélérer le rythme du dépistage du virus.

« Trois laboratoires de dépistage du coronavirus ont été mis en place à Kebili (Sud), à Sidi Bouzid (centre) et à Jendouba (Nord). Ils seront bien équipés et approvisionnés en réactifs » a déclaré le responsable. Il a également annoncé l’activation de l’hôpital de campagne d’El Menzah qui compte 80 lits équipés d’oxygène et 4 lits de réanimation, une mesure qui, selon lui, contribuera à désengorger les hôpitaux.

Mehdi a également indiqué que son département travaille en étroite collaboration avec le ministère des Technologies de la communication afin d’améliorer la capacité du Samu et du Shoc-room et à répondre aux appels d’urgence. Par ailleurs, il a tenu à souligner l’importance du respect des gestes barrières pour lutter contre la propagation du virus.

De son côté, la coordinatrice nationale du programme de lutte contre le coronavirus, Nissaf ben Alaya, a fait savoir que le secteur de la santé a enregistré 450 cas de contamination parmi les corps médical et paramédical, affirmant que les opérations d’investigation ont révélé que dans la plupart des cas, le virus a été contracté en dehors des hôpitaux.

Depuis le 2 mars dernier, la Tunisie a enregistré officiellement 8.570 cas contaminations au nouveau coronavirus, dont 133 décès.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Les mesures restrictives prolongées à Jerada

La commission provinciale de veille et de suivi à Jerada a décidé de prolonger les mesures prises auparavant pour endiguer la propagation du coronavirus.