Covid-19 : Plus de cinq millions de personnes ont reçu une première dose de vaccin en France

Plus de cinq millions de personnes ont reçu une première dose de vaccin anti-Covid en France, parmi elles, un peu plus de deux millions ont reçu une seconde injection, selon des données de Santé publique France.

Dans le détail et jusqu’à samedi, 5.061.738 personnes ont reçu une première dose de vaccins contre le Coronavirus, parmi elles, 2.236.066 ont reçu une seconde injection. Soit un total de 7,3 millions injections de vaccins contre le Covid-19 qui ont été réalisées dans le pays.

Sur le front épidémique, la situation demeure préoccupante avec près de 30.000 cas de contamination enregistrés en 24h, un nouveau record, alors que 24.671 personnes sont hospitalisées à l’heure actuelle dont 4.070 en réanimation.

Pour faire face à la pression hospitalière particulièrement en Ile-de-France, les autorités sanitaires ont commencé à procéder samedi à transférer des patients vers des régions moins impactées du pays. Trois premiers patients en réanimation en Ile-de-France ont été transférés par hélicoptère vers des hôpitaux de l’ouest de la France. Selon l’Agence régionale de santé (ARS), trois autres patients seront transférés dimanche, deux vers la Nouvelle-Aquitaine et un vers les Pays de la Loire.

« La situation dans les hôpitaux d’Ile-de-France est préoccupante, chaque lit compte », a affirmé dimanche le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal qui a assuré que l’exécutif allait prendre toutes les mesures nécessaires « pour que personne ne reste à la porte de l’hôpital ». « D’ici à la fin de la semaine une centaine de personnes seront évacuées de la région parisienne », a-t-il ajouté.

Jusqu’ici rétif à imposer des mesures trop drastiques à Paris et sa région, l’exécutif ne ferme plus la porte à un confinement à Paris et sa région dans les jours à venir, en cas d’aggravation de la situation dans les services de réanimation.

Selon le journal Le Monde, un point d’étape devra être organisé dimanche, afin de réévaluer la situation et les mesures à prendre.

D’ici là, le gouvernement entend poursuivre la campagne vaccinale à un rythme accéléré, pour tenter de prendre de court la propagation du virus et, en particulier, du variant britannique.

Malgré un lancement timide de la campagne de vaccination, le gouvernement maintient toujours son objectif de vacciner 10 millions de personnes d’ici la mi-mars, 20 millions d’ici la mi-avril et 30 millions à l’été, soit les deux tiers de la population majeure.

Officiellement, l’épidémie du Coronavirus a causé le décès de 90.222 personnes en France depuis son déclenchement il y a un an.

AJ


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page