Covid-19: l’UE lance une phase de tests pour son passeport sanitaire

L’Union européenne (UE) a lancé, lundi, une phase de tests pour son passeport sanitaire Covid-19 de sorte à ce qu’il soit opérationnel en juin, a annoncé la Commission européenne.

Ce « certificat vert numérique », censé faciliter la circulation en Europe et relancer le tourisme pendant la saison estivale, fait l’objet actuellement de négociations entre le Parlement européen et le Conseil de l’UE pour finaliser ses contours.

Les deux premiers pays de l’UE à tester ce passeport sanitaire sont la France et Malte. Cette phase de tests vise à vérifier la capacité des États membres à se connecter au système de « passerelle » permettant de garantir l’interopérabilité du document à l’échelle de l’UE.

Selon le porte-parole de la Commission européenne, Johannes Bahrke, cette phase pilote, qui s’échelonne sur deux semaines et concerne au total 18 pays de l’UE plus l’Islande, n’implique pas l’utilisation de données réelles ni la participation de citoyens.

Les États membres pourront toutefois commencer à utiliser le système dans des conditions réelles dès le 1er juin s’ils sont prêts, a précisé le porte-parole.

Le certificat vert numérique prouvera qu’une personne a été vaccinée contre le coronavirus, a reçu un résultat négatif à un test de dépistage ou a guéri du Covid-19. Il sera disponible gratuitement, sous forme électronique ou sur papier et comportera un code QR visant à garantir sa sécurité et son authenticité.

Le passeport sanitaire européen sera valable dans tous les États membres de l’UE et ouvert à l’Islande, au Liechtenstein, à la Norvège et à la Suisse. Il devrait également être délivré aux ressortissants de pays tiers qui résident dans l’UE et aux visiteurs qui ont le droit de se rendre dans d’autres États membres.

FO


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page