Covid-19: l’Espagne surveille sept variants

Le ministère espagnol de la Santé a annoncé l’existence d’au moins sept variants du coronavirus dans le pays, c’est-à-dire ceux qui se transmettent plus rapidement, qui sont plus virulentes (provoquent une maladie plus grave ou une mortalité plus élevée) ou qui peuvent échapper à l’effet du vaccin.

Selon les données d’un nouveau rapport du ministère, publié lundi, 916 positifs de ces nouvelles souches ont été confirmés à ce jour en Espagne.

Les variants les plus importants sont B.1.1.7 (britannique), B.1.351 (sud-africain) et P.1 (brésilien). Toutefois, dans son « Rapport sur la situation épidémiologique du variant B.1.1.7 du CoV-2 du SRAS et d’autres variants intéressants », le ministère de la santé souligne également l’importance de deux autres souches provenant du Royaume-Uni, de la Californie et de Rio de Janeiro.

Jusqu’à présent, 898 cas de la variante britannique ont été confirmés (plus 183 autres de sources non officielles), 6 d’Afrique du Sud, 1 du Brésil (plus deux de sources non officielles) et 11 du Rio de Janeiro (dont deux chez des voyageurs diagnostiqués à Madrid et les 9 autres aux îles Canaries dont les données épidémiologiques ne sont pas encore disponibles), détaille la même source.

Une souche positive B.1.525 a également été identifiée en janvier de cette année, d’abord au Royaume-Uni, puis au Danemark, aux Pays-Bas, en Norvège, aux États-Unis et au Canada.

Le ministère de la Santé explique que la variante britannique « est très variable d’une communauté autonome à autre, et les données indiquent une augmentation rapide de sa propagation au cours des dernières semaines ». Sur un total de 898 positifs, la Cantabrie est en tête avec 145 cas, suivie de Madrid (130) et des Baléares (117).

S.L. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page