Covid-19: les USA dépassent un million de décès

Les Etats-Unis coorganisent ce jeudi, en mode virtuel, le 2ème Sommet mondial sur le COVID-19, alors que le pays vient de franchir la barre de 1 million de morts depuis le début de la pandémie. « Aujourd’hui, nous marquons une étape tragique: un million de vies américaines perdues à cause du COVID-19 », a écrit le président américain Joe Biden dans un communiqué diffusé par la Maison Blanche, évoquant « une communauté et une nation à jamais transformées par cette pandémie ».

Pour commémorer ce triste bilan, Biden a ordonné la mise en berne du drapeau américain. Ce 2ème Sommet sur le COVID-19 fait suite à un premier forum similaire convoqué par Washington le 22 septembre 2021. Il s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par les Etats-Unis pour mobiliser l’engagement international face à la crise sanitaire.

Le sommet de jeudi est organisé conjointement avec Belize, l’Allemagne, l’Indonésie et le Sénégal qui assument respectivement la présidence du CARICOM, du G7, du G20 et de l’Union africaine.

Il intervient à un moment difficile pour l’administration Biden, qui a fait pression, sans succès, sur le Congrès pour qu’il approuve des milliards de dollars supplémentaires pour le financement de la lutte contre la pandémie.

En mars dernier, la Maison Blanche a sollicité un budget supplémentaire de 22,5 milliards de dollars pour combattre le virus, avertissant que sans ce soutien, la réponse américaine en pâtirait.

Les républicains ont exprimé leur scepticisme quant à la nécessité d’allouer des fonds supplémentaires, insistant pour que les nouvelles ressources soient financées par des coupes dans d’autres aides déjà approuvées pour lutter contre le virus.

Les hauts responsables de l’administration Biden ont souligné, lors d’une conférence de presse téléphonique en prévision du sommet, que les États-Unis risquent de prendre du retard dans la lutte contre le COVID-19 si le Congrès n’approuve pas un financement supplémentaire.

« Les progrès que nous avons réalisés de haute lutte et l’élan que nous avons pris sont sérieusement menacés si le Congrès n’agit pas », a déclaré un haut fonctionnaire de l’administration. « Vous entendrez un appel fort des États-Unis pour que le Congrès agisse avec l’urgence que ce virus justifie. »

Selon la Maison Blanche, le sommet comprend trois sessions axées sur la mise en place de vaccins, l’élargissement de l’accès aux tests et aux traitements, ainsi que sur le renforcement de la sécurité sanitaire et la prévention des catastrophes futures.

« À ce jour, le président s’est engagé à partager avec le monde 1,2 milliard de doses de vaccins sûrs et efficaces, et les États-Unis ont tenu cet engagement », a indiqué la Maison Blanche.

Selon les chiffres officiels, les États-Unis ont distribué plus de 530 millions de doses de vaccins à 115 pays.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page