Covid-19: la France franchit la barre du million de personnes vaccinées

Un million de personnes ont été vaccinées contre le coronavirus en France, a annoncé, samedi, le premier ministre Jean Castex, moins d’un mois après le lancement de la campagne de vaccination dans le pays.

Dans sa stratégie nationale, le gouvernement français, sous le feu des critiques en raison d’un démarrage timide de sa campagne vaccinale contre le Covid-19 par rapport à des pays voisins, tablait sur la vaccination de 1 million avant la fin de janvier.

Le ministre de la Santé Olivier Véran avait indiqué, jeudi sur TF1, que l’exécutif compte faire vacciner 70 millions de personnes fin août, conditionnant toutefois cet objectif par la disponibilité des vaccins dans le pays.

Samedi soir, le ministère de la Santé a fait savoir que 1.008.720 personnes sont désormais vaccinées en France, soit 45.581 de plus que vendredi.

Malgré une forte accélération de la campagne ces derniers jours, après un démarrage lent, la France demeure encore en retard par rapport à ses voisins européens.

Le gouvernement français assure avoir précommandé auprès de différents laboratoires près de 200 millions de doses du vaccin contre le Covid-19, mais les retards de livraisons du vaccin par les laboratoires inquiètent fortement les autorités sanitaires françaises et risquent de compromettre le déploiement de l’opération.

Dans le sillage de l’apparition des variants britannique et sud-africain du Covid-19, la Haute Autorité de Santé (HAS) a recommandé samedi de décaler la deuxième dose du vaccin anti-Covid à six semaines pour « accélérer” la campagne vaccinale.

Dans un nouvel avis, la HAS a recommandé « d’élargir à six semaines le délai entre deux doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et Moderna) » dans le but de « protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès » liés au Covid-19.

La France placent de grands espoirs dans les vaccins pour freiner la propagation du coronavirus, alors que le spectre d’un nouveau confinement hante le pays, en raison de la recrudescence des contaminations et la détection de plusieurs cas des nouvelles souches mutantes.

D’ailleurs, Véran avait prévenu jeudi que le recours à un troisième confinement deviendrait une « nécessité absolue » en cas d’une augmentation « sensible » des contaminations au variant anglais du coronavirus.

M.S. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page