Covid-19 en France: situation « très préoccupante » dans une dizaine de départements

La France fait face à une recrudescence inquiétante des cas de contamination au Covid-19, une situation qui pourrait amener les autorités du pays à prendre, dans les prochaines heures, de nouvelles  » mesures fortes et rapides », particulièrement dans une dizaine de départements où la flambée des cas est des plus préoccupante.

Le gouvernement juge la situation « très préoccupante dans une dizaine de départements ». Cette dégradation « impose des mesures rapides et fortes », a déclaré, mercredi, le porte-parole de l’exécutif Gabriel Attal, à l’issue d’un Conseil des ministres.

Selon les médias du pays, le Premier ministre Jean Castex devrait annoncer de nouvelles mesures restrictives, lors de la conférence de presse hebdomadaire destinée à faire le point sur la situation épidémiologique dans le pays.

Après le confinement localisé décrété pour les deux prochains week-ends dans les Alpes-Maritimes, particulièrement à Nice, la ville de Dunkerque dans le nord, en proie elle aussi à une flambée de l’épidémie de Covid-19 attisée par le variant britannique, attend mercredi d’être fixée sur son sort. De nouvelles mesures sanitaires pourraient y être annoncées dès aujourd’hui.

Pour faire face à la recrudescence des cas de contamination au Covid-19 que connaissent certaines parties de la France, en particulier les Alpes-Maritimes, la Moselle et le Nord, le gouvernement français a décidé d’opter, pour l’heure, pour des confinements territoriaux.

« Tous nos efforts » doivent se poursuivre pour « éviter » un reconfinement, a indiqué le porte-parole de l’exécutif, assurant que la ligne du gouvernement « n’a pas changé ». « D’abord des ripostes ciblées, des mesures de freinage précises et les étendre si cela est nécessaire », a-t-il dit.

Mais si l’objectif du gouvernement est d’éviter, autant que possible, un troisième confinement, une mise sous cloche générale du pays n’est pas écartée pour autant. La présidence française a indiqué récemment qu’Emmanuel Macron se donnait 8 à 10 jours pour décider si les contraintes actuelles devaient être resserrées ou non.

La France a déjà été confinée à deux reprises, du 17 mars au 11 mai 2020, puis du 30 octobre au 15 décembre. A l’heure actuelle, un couvre-feu est toujours en vigueur sur l’ensemble du territoire, de 18h00 à 06h (HL).

La France recense depuis le début de l’épidémie près de 85.000 décès dus au Covid-19. Sur l’ensemble du pays, plus de 22.000 nouveaux cas de contaminations sont enregistrés quotidiennement.

S.L. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page