Covid-19 en France: que va annoncer Emmanuel Macron ?

Le Président Emmanuel Macron va s’adresser mercredi soir aux Français, à l’issue des décisions qui seront prises dans la matinée lors d’un conseil de défense sanitaire, le 55ème du genre depuis le début de l’épidémie de Coronavirus en France.

« Le Président Emmanuel Macron s’adressera aux Français dans une allocution à 20 heures (HL) mercredi soir », a annoncé l’Elysée en début de matinée.

L’allocution présidentielle est très attendue alors que le pays enregistre une flambée inquiétante des cas de contamination au Coronavirus, mettant sous pression le système hospitalier.

Mardi soir, le seuil des 5.000 patients « en soins critiques » a été atteint en France. Selon Santé publique France, 5.072 patients étaient admis dans les différents services de réanimation, soit 98 de plus que la veille. Lundi, le pic de la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19, avec un peu plus de 4.900 patients en réanimation mi-novembre, a été dépassé.

Lors de son allocution, Emmanuel Macron devra annoncer les arbitrages et mesures qui seront décidés lors du Conseil de défense sanitaire qui se tient ce matin à l’Elysée. Il devra aussi apporter des éclairages sur la stratégie gouvernementale de lutte contre l’épidémie du Covid-19, de plus en plus questionnée par les Français.

Selon les médias du pays, trois scénarios sont à l’étude, dont celui de fermer les établissements scolaires en avançant les vacances de Pâques, étendre les mesures de freinage à d’autres départements ou encore augmenter la capacité des services de réanimation des hôpitaux en attendant un effet de la campagne de vaccination.

Dans un entretien au Journal du Dimanche (JDD), Emmanuel Macron a reconnu que la situation sanitaire était « critique » en France, n’écartant pas de nouvelles mesures.

« Pour les jours qui viennent, nous allons regarder l’efficacité des mesures de freinage et nous prendrons si nécessaire celles qui s’imposent. Mais à cette heure rien n’est décidé », a souligné le chef de l’État français, tout en défendant sa décision de ne pas reconfiner le pays comme demandé par nombre de scientifiques et une partie de la classe politique.

Le gouvernement a privilégié jusqu’à présent des restrictions locales afin d’éviter un reconfinement national strict.

A l’heure actuelle, 19 départements sont concernés par un confinement local, alors que le couvre-feu, décrété depuis le 15 décembre dernier, a été retardé d’une heure sur l’ensemble du pays en raison du passage à l’heure d’été.

Pour faire face à l’épidémie du Covid-19 qui a fait près de 95.000 morts depuis son apparition il y a un an, le gouvernement français mise sur une accélération massive de la vaccination, avec notamment la mise en place de plusieurs vaccinodromes et l’accès au vaccin à toutes les personnes de plus de 70 ans.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page