Covid-19 en France: « Il faut encore tenir », selon Macron

Le président français Emmanuel Macron a appelé lundi à « tenir » encore « 4 à 6 semaines » avant des assouplissements des mesures de restriction décrétées pour juguler l’épidémie de coronavirus.

En déplacement dans un centre de formation en Seine-Saint Denis, dans la banlieue parisienne, le chef de l’Etat français a été interpellé par un jeune homme qui lui demandait de décaler jusqu’à 19h00 le couvre-feu en vigeur à partir de 18h00 (HL), « parce que c’est dur ». Emmanuel Macron l’a exhorté à « tenir encore quelques semaines ». «Quatre à six semaines», rapportent les médias du pays.

Le Président français doit tenir cette semaine une réunion avec des membres du gouvernement en vue de préparer la mise en place d’un « pass sanitaire », qui ne sera pas un « passeport vaccinal », en vue de la réouverture des lieux culturels et des restaurants fermés par la pandémie.

Alors que les indicateurs de l’épidémie sont repartis à la hausse, de nouvelles mesures de restriction pourraient être prochainement édictées dans une vingtaine de départements de France placés sous « vigilance renforcée ».

Des concertations sont actuellement en cours entre préfets et élus locaux de ces départements, situés notamment en Ile-de-France et autour des grandes métropoles. Des confinements locaux le week-end, comme ceux prévalant à Nice (sud-est) et Dunkerque (nord), pourraient être décrétés à l’issue de ces consultations.

Dimanche, près de 3500 personnes atteintes de Covid-19 étaient admises dans les services de réanimation en France, un indicateur en lente progression, selon les données publiées par Santé publique France.

Avec 3492 malades, dont 164 accueillis ces dernières 24 heures, le niveau d’occupation des services de réanimation, où sont soignés les cas les plus graves, retrouve celui de début décembre, à la sortie de la deuxième vague épidémique du coronavirus. Le total des personnes hospitalisées atteint lui 25.280 dimanche, un chiffre stable.

Pour faire face à la flambée épidémique que connaissent certaines parties du pays, le gouvernement français semble opter, pour l’heure, pour des confinements territoriaux. « Tous nos efforts » doivent se poursuivre pour « éviter » un reconfinement, avait récemment indiqué le porte-parole de l’exécutif, assurant que la ligne du gouvernement « n’a pas changé ».

« D’abord des ripostes ciblées, des mesures de freinage précises et les étendre si cela est nécessaire », avait dit Gabriel Attal.

La France a déjà été confinée à deux reprises, du 17 mars au 11 mai 2020, puis du 30 octobre au 15 décembre. A l’heure actuelle, un couvre-feu est toujours en vigueur sur l’ensemble du territoire, de 18h00 à 06h (HL).

Le pays recense depuis le début de l’épidémie plus de 86.000 décès dus au Covid-19, selon un dernier bilan des autorités sanitaires.

S.L. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page