Coronavirus: l’OMS tire la sonnette d’alarme

Le Monde fait face à une pénurie chronique d’équipements de protection individuelle contre le nouveau coronavirus, a averti vendredi le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus.

“Nous envoyons des kits de test, des masques, des gants des respirateurs et des blouses aux pays de chaque région. Cependant le monde fait face à une pénurie chronique d’équipements de protection individuelle”, a souligné Ghebreyesus lors d’une réunion du comité exécutif de l’OMS à Genève.

Il a ajouté qu’il allait parler à des responsables de la chaîne d’approvisionnement pour tenter de résoudre les “goulots d’étranglement” dans la production.

“Nous mobilisons également toute la force du système des Nations Unies pour répondre à cette urgence”, a-t-il relevé, notant que “nous nous préparons également pour le forum mondial de la semaine prochaine sur la recherche et l’innovation, pour tracer la voie à suivre en matière de gestion clinique, de partage de données et de gouvernance mondiale”.

Et de souligner qu'”aucun pays ou organisation ne peut arrêter seul cette flambée (…). Solidarité, solidarité, solidarité. Nous avons un ennemi commun qui est dangereux et qui peut provoquer de graves bouleversements – sociaux, économiques et politiques. C’est le moment de le combattre à l’unisson”.

Le directeur de l’OMS a déjà lancé mercredi un appel de fonds de 675 millions de dollars pour combattre cette épidémie durant les trois prochains mois.

Tedros avait également annoncé à cette occasion que l’agence spécialisée des Nations unies allait dans un premier temps envoyer vers 24 pays des équipements de protection, dont 500.000 masques et 350.000 paires de gants. Quelque 250.000 tests seront également envoyés dans plus de 70 laboratoires dans le monde entier.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Coronavirus: Aït Taleb a pris part à une importante réunion à Addis-Abeba

Le ministre de la Santé a pris part à la réunion ministérielle d’urgence de l’Union africaine sur l’épidémie du Coronavirus.