Coronavirus: la France se confine (VIDEO)

A partir de ce mardi, les Français devront apprendre à s’habituer à la nouvelle situation, une France presque à l’arrêt, qui roule au ralenti et confinée avec une réduction au maximum des déplacements de ses populations.

Après les mesures annoncées jeudi et samedi par le président de la république et son premier ministre dont la fermeture de tous les établissements scolaires et universitaires ainsi que des espaces recevant du public non indispensables pour la vie du pays, l’heure est désormais au confinement.

La consigne on ne peut plus claire, “il faut rester chez vous”, a lancé Emmanuel Macron lors de son discours du lundi; l’objectif étant de limiter les contacts, et partant la propagation du Covid-19 au sein des populations.”La consigne générale c’est: restez chez vous”, a rappelé de son côté le ministre de l’intérieur Christophe Castaner, lors d’une conférence de presse peu après le discours du chef de l’Etat, soulignant que les Français sont appelés à faire des sacrifices pour sauver les vies.

Pour les réfractaires, le président de la république a promis des “sanctions”, en l’occurrence des amendes de 38 euros et qui peuvent aller jusqu’à 135 euros.

Dans son discours, Macron a annoncé des mesures d’ordre social, économique et politique, notamment des restrictions strictes des déplacements à partir de mardi midi pour 15 jours, report du second tour des élections municipales, réquisition des forces armées pour transporter les malades, déploiement d’un hôpital de campagne en Alsace et fermeture des frontières de l’union européenne et de l’espace Schengen.

Il s’agit aussi de la suspension de “toutes les réformes en cours”, à commencer par la très controversée réforme des retraites ainsi que de mesures économiques pour soutenir les PME en difficulté, les salariés, les entrepreneurs, les commerçants et artisans, entre autres. Mais le président a surtout insisté sur la responsabilité civique de ses concitoyens tout en déplorant que beaucoup de Français n’ont pas respecté les mesures de sécurité prises par l’exécutif la semaine dernière pour juguler la pandémie.

Ainsi, et pour veiller au strict respect des mesures de confinement, Castaner a annoncé que de 100.000 policiers et gendarmes allaient être déployés sur le territoire national, afin de contrôler les déplacements des Français, faisant savoir que les personnes qui circuleront devront être “en mesure de justifier leur déplacement”.

Avec cette nouvelle batterie de mesures, la France amorce une nouvelle étape dans son combat contre le nouveau coronavirus, alors que du plus haut sommet de l’Etat on ne cesse de souligner que la guerre ne peut être gagnée qu’à travers l’engagement et le sens de responsabilité de tous en adoptant des gestes simples dits “barrières” comme se laver assez souvent les mains et tout simplement rester chez soi.

S.L. (avec MAP)

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Covid-19/Maroc: les nouvelles données du HCP

Le risque de propagation du Covid-19 serait plus grand dans les grandes villes et ce, eu égard à deux facteurs de risque, à savoir la densité et la sur-occupation des logements, indique le Haut-commissariat au plan (HCP).