Coronavirus: la France risque de prolonger le confinement

La prolongation des mesures de confinement général des populations au-delà des 15 jours annoncés par le président de la république sera « très vraisemblablement nécessaire », a indiqué, jeudi sur Franceinfo, la directrice générale de l’agence sanitaire Santé publique France.

Selon Geneviève Chêne, « entre 2 et 4 semaines » sont nécessaires pour observer un changement dans la dynamique de l’épidémie du nouveau coronavirus, ajoutant que les dynamiques de l’épidémie « dépendent de l’adhésion de chacun aux mesures barrières et de confinement ».

Et d’expliquer qu’un « freinage important » de l’épidémie devrait pouvoir être observé « dans les 2 à 4 semaines ».

Le premier ministre Edouard Philippe a souligné, jeudi matin à l’Assemblé nationale, que le nombre de cas sévères contaminés par le Covid-19 inquiète les autorités, soulignant que les « mesures de confinement et les gestes barrières sont les éléments les plus efficaces » contre la propagation de la pandémie.

Le président français Emmanuel Macron avait annoncé, lundi soir dans un discours télévisé, la stricte limitation des déplacements pendant au moins 15 jours, à l’exception des sorties indispensables comme pour les courses, se soigner ou aller travailler, dans le cadre de la « guerre sanitaire » que la France mène contre le nouveau coronavirus.

La France dénombre 264 décès et 9.134 cas confirmés de contamination depuis le début de l’épidémie de Coronavirus, selon le dernier bilan communiqué mercredi soir par les autorités sanitaires.

En 24 heures, 89 nouveaux décès ont été comptabilisés en France, selon le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, ajoutant que 3.626 personnes sont hospitalisées dont 921 en réanimation.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page