Comment un avion a pris feu lors de son atterrissage d’urgence à Moscou (VIDEO)

Le pilote de l’avion qui a pris feu dimanche soir à l’aéroport de Cheremetievo de Moscou en faisant 41 morts, a mis en cause lundi les conditions météorologiques difficiles.

Le commandant de bord, Denis Evdokimov, a indiqué devant les médias russes que l’appareil (Soukhoi Superjet 100) a dû effectuer un atterrissage d’urgence après avoir perdu l’usage d’une partie du matériel de bord en raison de la foudre.

“A cause de la foudre, nous avons perdu le contact radio et sommes passées en régime de pilotage minimal, c’est-à-dire sans ordinateur comme à l’ordinaire, mais de manière directe. En régime d’urgence”, a indiqué le pilote au quotidien russe Komsomolskaya Pravda.

“Nous sommes parvenus à rétablir la liaison via la fréquence d’urgence, mais elle était courte et fonctionnait seulement par intermittences”, a-t-il ajouté. Selon le commandant de bord, c’est à cause du violent atterrissage que l’appareil a pris feu. “La raison est sûrement la suivante : les réservoirs étaient pleins”, a-t-il indiqué.

Selon le comité d’enquête, 41 personnes sur les 78 passagers et membres d’équipage sont mortes suite à l’atterrissage d’urgence de l’avion de la compagnie russe Aeroflot à l’aéroport Cheremetievo de Moscou.

L’appareil venait de décoller à destination de Mourmansk (nord) quand un incendie s’est déclaré à bord. Il a été contraint d’atterrir alors que des flammes se dégageaient de l’arrière de l’appareil. Dans un communiqué, Aeroflot, la première compagnie aérienne russe, a indiqué que “l’incendie des moteurs en vol” est la cause de cet atterrissage d’urgence. Le Comité d’enquête russe a, par ailleurs, souligné qu’une “enquête criminelle a été ouverte pour violation des règles de sécurité”.

S.L. (avec MAP)

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Crash d’avion près de Larache

Un petit avion s’est crashé dans les premières heures de ce vendredi 6 septembre dans la région de Dar Chaoui, entre Larache et Tétouan.