Collision de trains en Egypte: ce qui s’est réellement passé

La collision entre deux trains à Tahta, dans le gouvernorat de Sohag au sud de l’Égypte, qui a fait 32 morts et 84 blessés, est due à l’utilisation des freins de secours, a indiqué vendredi l’autorité égyptienne des chemins de fer. « Le train Louxor-Alexandrie et le train Assouan-Le Caire sont entrés en collision après que des individus non identifiés ont actionné dans plusieurs wagons le frein de secours dans l’un des deux trains », a précisé l’autorité égyptienne des chemins de fer dans un communiqué, notant que la collision s’est déroulée entre les gares de Maragha et Tahta.

La collision, qui s’est traduite par le renversement d’au moins deux wagons, s’est déroulée « entre les gares de Maragha et Tahta », a ajouté la même source.

Le parquet avait annoncé dans un communiqué avoir ouvert une enquête pour élucider les circonstances de l’accident, tandis que le ministre égyptien des Transports avait ordonné l’interpellation des conducteurs des deux trains.

La tragédie ferroviaire la plus meurtrière de l’histoire du pays s’était produite en 2002, avec l’incendie d’un train qui avait fait quelque 370 morts à une quarantaine de kilomètres au sud du Caire.

En février 2019, un train s’était encastré dans un mur de la gare centrale Ramsès au Caire, entraînant une explosion et un incendie dans lesquels une vingtaine de personnes avaient péri.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page