Chine : Hausse des infections au Covid-19, le système de santé sous pression

Le système de santé chinois a commencé à sentir la pression suite à la hausse des infections quotidiennes au Covid-19 enregistrées ce week-end dans certaines régions du pays.

La Commission nationale de la santé a indiqué dimanche que le pays a recensé samedi 1.938 cas confirmés de Covid-19, dont 1.807 liés à des transmissions locales et 131 provenant de l’étranger.

A Jilin, une province au nord-est du pays, quelque 1.412 cas confirmés ont été enregistrés, portant le nombre total des infections à plus de 2.000 durant les deux derniers jours. Changchun, la capitale provinciale, est particulièrement touchée.

Cependant, aucun cas de décès lié à la pandémie n’a été enregistré dans cette nouvelle vague, a précisé la commission.

La hausse des contaminations a poussé les autorités provinciales à mettre en place de nouvelles restrictions pour contrôler la propagation du virus, en particulier dans les écoles, les communautés et les zones rurales.

Un responsable provincial, cité par les médias, a indiqué que certains gouvernements « n’ont pas pris au sérieux » la menace posée par Omicron, le variant hautement contagieux.

« Certaines régions n’ont pas suffisamment développé la capacité des services de santé », a dit Zhang Yan, chef adjoint de la commission de la santé de Jilin.

Dans la métropole de Shanghai, dans l’est de la Chine, plus de 30.000 personnes ont été établies comme étant en contact étroit avec des personnes infectées.

A Beijing, des opérations de dépistage de masse ont été lancées dimanche dans le cadre des efforts des autorités chinoises d’empêcher une propagation rapide du virus.

La Chine, où le virus a été initialement détecté fin 2019, a rapidement endigué l’épidémie dès le printemps 2020 en adoptant des mesures de confinement très strictes frappant des villes entières.

La Chine est ainsi parvenue à contenir la contagion, avec un bilan officiel d’un peu plus de 100.000 cas, dont 4.636 mortels, en l’espace de deux ans. Aucun nouveau décès dû au Covid-19 n’a été signalé depuis plus d’un an.

Environ 87 pc des 1,4 milliard d’habitants du pays avaient reçu des doses de vaccins à fin février dernier.

Le Premier ministre Li Keqiang avait indiqué que la Chine continuera à rendre sa réponse à la Covid-19 plus scientifique et plus ciblée en fonction de la situation épidémiologique et des nouvelles évolutions et caractéristiques du virus.

AO




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page