Chercheurs: les personnes doublement vaccinées ont 20% moins de chance d’être réinfectées

Deux vaccins et une infection antérieure confèrent une protection supérieure de 20% à celle conférée par la seule guérison du coronavirus, ont indiqué dimanche des chercheurs des universités d’Oxford et de Cambridge.

Les résultats de cette étude, financée par l’Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA), montrent que l’administration de deux doses de vaccin anti-Covid en plus d’une infection antérieure « réduit de manière significative » l’infection symptomatique et asymptomatique par coronavirus, par rapport à l’infection antérieure seule.

La conseillère médicale en chef de l’UKHSA qui a dirigé l’étude, Susan Hopkins, a fait part de ces conclusions pour répondre au débat soulevé par les personnes qui estiment avoir acquis l’immunité une infection antérieure. L’étude, dont l’objectif est de déterminer combien de temps dure l’immunité conférée par une infection antérieure, montre que les personnes ayant reçu un double vaccin sont beaucoup plus protégées un an après l’infection, a-t-elle expliqué.

Plus de 35.000 membres du personnel de santé au Royaume-Uni ont été inclus dans l’étude réalisée entre décembre 2020 et septembre 2021.

SM


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page