Carlos Ghosn, le PDG de Renault arrêté pour « fraude fiscale »

Carlos Ghosn, patron de Renault-Nissan-Mitsubishi Motors, a été arrêté ce lundi à Tokyo. Il est accusé de malversations par le constructeur japonais Nissan.

Selon Challenges, il est soupçonné d’avoir sous-évalué sa rémunération dans des rapports financiers. Il aurait ensuite accepté de collaborer avec la justice. D’après Nissan, Carlos Ghosn a « dissimulé ses revenus au fisc ». Il aurait « pendant de nombreuses années déclaré des revenus inférieurs au montant réel ».

« En outre, de nombreuses autres malversations ont été découvertes, telles que l’utilisation de biens de l’entreprise à des fins personnelles », affirme Nissan qui demande qu’il ne reste plus en poste.

L’action Renault s’est effondrée à plus de 12% à midi à la bourse de Paris. En tant que patron de Renault-Nissan-Mitsubishi, Carlos Ghosn a touché 13 millions d’euros en 2017, dont 7,4 millions d’euros comme patron de Renault.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page