Canicule: du jamais vu à Paris ! (VIDEO)

Une soixantaine de départements français sont placés en vigilance orange à cause la canicule qui sévit actuellement dans l’hexagone.

Météo France a maintenu dans la matinée de mardi 59 départements en vigilance orange en raison de la canicule. Ces départements se situent dans le Sud-Ouest du pays, en Ile-de-France et dans la région Centre.

Trois départements sont placés en vigilance orange en raison des orages et deux sont en vigilance pour les deux phénomènes, a indiqué l’institut météorologique français.

Dans la nuit de lundi à mardi, des records absolus de températures minimales ont été enregistrés dans l’hexagone. Au plus frais de la nuit, il a ainsi fait 24,8 °C à Bordeaux, battant d’un degré le précédent record datant d’août 2003, 24,6 °C à Toulouse et 25,1 °C dans le Gers. Des records ont également été battus en Dordogne, dans le Lot-et-Garonne, dans le Tarn-et-Garonne et en Charente-Maritime.

Cette vague de chaleur exceptionnelle a eu comme conséquence une hausse de la consommation électrique et le Réseau de transport d’électricité (RTE) s’attend à un pic jeudi. “Une pointe potentielle de consommation” est attendue jeudi à 13 heures avec 59 000 mégawatts, soit 8% de plus qu’avec des températures normales de saison, a indiqué RTE.

Par ailleurs et dans le cadre de la lutte contre la pollution à l’ozone favorisée par la canicule, un dispositif dit de circulation différenciée a été mis en place dès ce mardi dans plusieurs agglomérations françaises.

En Ile-de-France par exemple, plus de 4,7 millions de véhicules soit près de 60 % de la flotte francilienne, ont été interdits de circuler en périmètre intérieur de l’A86, en raison d’un pic de pollution à l’ozone prévu dès mardi dans la capitale et sa banlieue.

Les contrevenants sont passibles d’amendes pouvant atteindre jusqu’à 135 euros pour un poids lourd et 68 euros pour un véhicule léger.

En vue d’encourager l’utilisation des transports en commun et dissuader les franciliens d’utiliser leur véhicule, la région Ile-de-France a mis en place un forfait antipollution : un ticket acheté pour 3,80 € et qui permet d’utiliser tout le réseau de transports en commun, de façon illimitée.

La France connait depuis lundi un nouvel épisode de canicule, le deuxième en moins d’un mois.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

RAM: ce qui s’est passé lors d’un vol Paris-Marrakech

Un avion de la RAM a été dérouté dimanche en cours de vol à l’aéroport Bordeaux-Mérignac.