Bouteflika dans un état critique, selon la presse algérienne

BouteflikaBouteflika ©DR

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika aurait été évacué d’urgence vendredi 18 janvier à la clinique d’Alembert, à Grenoble, pour recevoir les soins nécessaires suite à un malaise.

D’après la presse algérienne, le bot Twitter signalant tous les vols officiels a constaté le mouvement de l’avion présidentiel. Et d’ajouter que l’avion médicalisé de Bouteflika a été repéré survolant la frontière franco-suisse avant d’atterrir à Grenoble, où se trouve le cardiologue du président algérien.

A en croire le site Le Matin d’Algérie, le président serait dans un état critique, précisant que cet énième malaise coïncide avec l’annonce, par le Palais présidentiel, de la convocation de la commission électorale pour fixer la date des élections présidentielles.

Contacté par un autre média de la place, Mohamed Nadir Boulgroun, le directeur de publication du journal Saout Al Ahrar proche du pouvoir, a refusé de se prononcer sur cette affaire. Il s’est contenté d’assurer que «certaines parties ennemies tentent toujours de s’attaquer à l’état de santé du président». «C’est devenu une habitude», a-t-il souligné.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Sahara: le polisario accumule les gifles

Le haut responsable japonais a souligné que "le Japon croit que cette question [du Sahara] doit être résolue de manière pacifique à travers le dialogue entre les parties concernées".