Biden promet de mettre fin aux tensions de l’ère Trump

L’ancien vice-président Joe Biden a promis tard vendredi de mettre fin à la « guerre totale, implacable et sans fin » de la politique de l’ère Trump alors qu’il accumulait toujours des votes dans des États clés qui semblent de plus en plus susceptibles de lui ouvrir les portes de la Maison Blanche.

Dans un court discours au peuple américain, qu’il espérait être un discours de victoire avant que le décompte des voix ne traîne, le candidat démocrate a déclaré qu’il était convaincu que sa victoire sur le président Donald Trump serait bientôt annoncée.

« Les chiffres nous racontent une histoire claire et convaincante. Nous allons gagner cette course », a martelé Biden.

Le candidat démocrate a également évoqué à de nombreuses reprises son avance de 4 millions de voix au niveau du vote populaire où il totalisent 74 millions de voix jusqu’à présent. Selon Biden, le nombre record d’Américains ayant voté pour lui était la preuve qu’il avait le feu vert pour mettre en œuvre des réformes ambitieuses au cours de son mandat.

« Ce qui devient clair chaque heure, c’est qu’un nombre record d’Américains de toutes races, confessions et religions, ont choisi le changement plutôt que la même chose », a affirmé Biden. « Ils nous ont donné un mandat pour agir sur la Covid, l’économie, le changement climatique et le racisme systémique. Ils ont clairement indiqué qu’ils voulaient que le pays se rassemble et ne continue pas à se séparer », a-t-il souligné.

L’ancien vice-président a passé la journée à étirer son avance en Pennsylvanie, en Géorgie et au Nevada et à limiter le retour du président en Arizona, alors que le décompte des voix se poursuivait et qu’il se rapprochait de plus en plus des 270 votes électoraux nécessaires pour remporter la présidence.

Dans le dernier lot de résultats de Pennsylvanie, Biden a élargi son avance sur Trump, qui s’élève maintenant à 28.833 voix, ce qui signifie que les espoirs déjà minces du président de rattraper son retard diminuent rapidement. Trump ne peut pas gagner un deuxième mandat sans la Pennsylvanie, et si Biden capture ses 20 grands électeurs, plus rien ne pourra l’empêcher de l’emporter.

S.L. (avec MAP)


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page