La Belgique s’apprête à extrader un imam marocain

Les autorités belges ont posé un ultimatum de 30 jours à l’Imam marocain d’origine rifaine Cheikh Alami, en vue de quitter le territoire. Cet imam est accusé de radicalisation et de propagation d’idées extrémistes au sein d’une des mosquées de la ville de Dizon.

Le maire de la ville a indiqué au quotidien le Soir de Belgique, que passé ce délai, les autorités seraient contraintes de l’extrader de force. D’ailleurs, poursuit-il, le ministre de l’émigration Théo Franklin a ratifié la décision d’extradition en vertu des accusations portées contre le cheikh, dont l’activité a favorisé l’éclosion de plusieurs groupes terroristes, dont certains ont rallié les zones de combat dans les rangs de Daech.

M.D

Articles similaires

Suggestions d’articles

Belgique: une femme de 103 ans guérie du coronavirus (PHOTO)

Une femme âgée de 103 ans a guéri du coronavirus en Belgique, rapporte ce mardi l'agence Belga.