La Belgique durcit ses lois antiterroristes, les Marocains concernés

L’implication de bon nombre de citoyens belges d’origine marocaine, dans des opérations terroristes, d’envergure, a fait de l’effet sur la classe politique à Bruxelles. Le Parlement vient d’adopter une loi, autorisant les autorités à expulser du pays toute personne née sur le sol belge, mais d’origine étrangère, si elle est considérée comme « une menace pour la sécurité nationale ».

Les observateurs ne manquent pas de souligner que cette loi vise essentiellement la communauté marocaine, qui constitue près de 85% des musulmans vivant en Belgique, et dont sont issus les principaux responsables d’actes terroristes, tels Abdeslam, Abrini et autres auteurs de l’attentat de l’aéroport de Bruxelles.

Les ressortissants des autres communautés musulmanes, notamment turque et pakistanaise, ne se sont presque jamais impliqués dans de tels actes.

Près de 500 mille Marocains vivent en Belgique, dont plusieurs élus municipaux, députés et ministres qui se sont intégrés à la société belge, mais dont l’image est écornée aujourd’hui, à cause de quelques égarés.

M.D


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page