Attentat de Nice: une deuxième personne placée en garde à vue

Une deuxième personne, soupçonnée d’avoir été en contact avec l’auteur de l’attaque à l’arme blanche perpétrée dans la basilique Notre-Dame de Nice, a été interpellée et placée en garde à vue vendredi, rapporte France Info citant des sources judiciaires.

Il s’agit d’un homme de 35 ans, résidant à Nice. Il est soupçonné d’avoir côtoyé l’auteur de l’attaque la veille, selon France Info.

Jeudi, pour les mêmes raisons, un homme de 47 ans avait été arrêté et placé en garde à vue, dans le cadre d’une enquête ouverte par le parquet national antiterroriste (Pnat) pour « assassinat en relation avec une entreprise terroriste », « tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs terroriste criminelle ». Lors d’une conférence de presse jeudi, le procureur de la République antiterroriste a indiqué que l’auteur présumé de l’attaque est un Tunisien de 21 ans, arrivé en France le 9 octobre depuis l’Italie.

L’attaque perpétrée à l’intérieur de la basilique de Nice, en plein centre de la ville, a coûté la vie à trois personnes. L’assaillant a été blessé par balles et évacué vers un hôpital.

Suite à cette attaque, la France a porté le plan vigipirate, dispositif de lutte contre le terrorisme, à son niveau le plus élevé « urgence attentat » sur l’ensemble du territoire national.

Articles similaires

Suggestions d’articles

France: hommage national aux victimes de l’attaque de Nice (VIDEO)

Un hommage national a été rendu, samedi matin à Nice, aux trois victimes de l’attentat au couteau survenu le 29 octobre dernier dans la basilique Notre-Dame de l’Assomption de cette ville.