Nouvelle-Zélande: des versets coraniques au Parlement après les attaques (VIDEO)

Le monde entier est en deuil après les attaques terroristes perpétrées vendredi 15 mars contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande. Les hommages se multiplient à travers le pays.

Alors que plusieurs Néo-Zélandais ont déposé fleurs et mots près des deux lieux du crime, les parlementaires, eux, ont ouvert ce lundi une session spéciale par des versets du Coran. Ceci pour rendre hommage aux victimes de cet événement tragique.

De son côté, la Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, a fait un discours plein d’émotion à la mémoire des défunts. Cette dernière a même juré de ne jamais prononcer le nom du terroriste qui est derrière cet attentat sanglant.

Notons que 50 personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées dans les attaques terroristes qui ont ciblé la mosquée Al-Noor dans le centre-ville de Christchurch, où 41 personnes ont péri selon la police, et une seconde à Linwood, dans la banlieue, où sept personnes sont mortes. Une 49ème victime a succombé à l’hôpital.

L’extrémiste australien derrière cette tuerie a été inculpé samedi par un tribunal de la ville néo-zélandaise et devrait demeurer en détention jusqu’à une prochaine audience fixée au 5 avril. Il avait laissé un “manifeste” raciste de 74 pages intitulé “Le grand remplacement”, en référence à une théorie complotiste populaire dans les milieux d’extrême droite selon laquelle les “peuples européens” seraient “remplacés” par des populations non-européennes immigrées.

Kabiro Bhyer

عرض محدود مع كوراليا _ إستفيدوا من %3 تخفيض على جميع مشاريعنا

Suggestions d’articles

Attentats du 16 mai: Casablanca rend hommage aux victimes

Un rassemblement a été organisé, jeudi à Casablanca, en commémoration du seizième anniversaire des attentats terroristes.