Attaque à Paris: le suspect principal « assume » un acte dirigé contre Charlie Hebdo

Le principal suspect de l’attaque à l’arme blanche survenue, vendredi près des locaux de « Charlie Hebdo », a « reconnu » lors de sa garde à vue et « assumé son acte » qui était dirigé contre l’hebdomadaire satirique, rapportent samedi les médias de l’hexagone, qui citent des sources proches du dossier.

Le mis en cause, âgé de 18 ans et qui se présente comme étant originaire du Pakistan, a reconnu « une dimension politique » à son acte et évoqué la republication des caricatures du prophète par l’hebdomadaire, relèvent les médias, ajoutant que sa garde à vue a été prolongée.

Il avait été interpellé par les forces de l’ordre peu après l’attaque, au cours de laquelle deux journalistes travaillant pour l’Agence Premières Lignes ont été grièvement blessés.

Sept personnes au total, incluant le mis en cause principal, sont toujours en garde à vue ce samedi dans le cadre de l’enquête ouverte par le Parquet national antiterroriste pour « tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

L’enquête a été confiée à la Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) de la ville de Paris et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Cette attaque intervient alors que le procès des attentats de janvier 2015 se poursuit à Paris.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Région parisienne: un professeur retrouvé décapité en pleine rue (VIDEO)

La police française a abattu, ce vendredi, un individu suspecté d’avoir décapité en pleine rue un homme, prés de Paris et le parquet national antiterroriste (Pnat) a été saisi de l’enquête.