Arrestation du djihadiste et fugitif marocain Rachid Rafaa

Rachid Rafaa, le terroriste disparu depuis le 27 juillet dernier a été arrêté ce 22 août dernier au Morne Rouge en Martinique. Citoyen marocain, il était considéré comme un fugitif et il est accusé d’entretenir des liens avec Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI).

Le présumé terroriste vivait à Morne Rouge depuis plus de deux ans. Il lui est reproché d’avoir joué un rôle actif pour faciliter les communications sur internet au sein de la nébuleuse terroriste.

Selon plusieurs médias français, Rachid Rafaa se cachait dans les montagnes et les seuls moments où il était aperçu se limitaient à ses courses de fruits et légumes. Rachid Rafaa était assigné à résidence sur la commune de Morne Rouge depuis le 15 mai 2014, par décision administrative prise dans le cadre d’un arrêt ministériel d’expulsion.

Pendant ces deux ans à Morne Rouge en Martinique, le Marocain n’a affiché aucun comportement agressif et ne s’est jamais fait remarquer au sein de l’hôtel où il résidait. Selon la presse francophone, les gendarmes qui avaient pour mission de le contrôler n’ont jamais constaté le moindre écart de conduite de sa part. Actuellement, il doit s’expliquer sur les raisons de sa tentative d’évasion.

Informaticien de profession, Rachid Rafaa est né le 30 juin 1976 à Marrakech au Maroc. Le présumé terroriste a déclaré aux autorités françaises qu’il est la cible de réprimandes de la part du gouvernement marocain en raison de son soutien à la cause de l’indépendance du Sahara.

A rappeler, que le Maroc avait demandé son extradition, mais la Cour européenne des droits de l’homme s’y s’est opposée sous prétexte, que le terroriste pourrait être soumis à la torture.

M.D


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page