Après le Maroc, un autre pays suspend les vols du Boeing 737 MAX

Le Sultanat d’Oman a suspendu, jusqu’à nouvel ordre, tous les vols du Boeing 737 MAX de et à destination des aéroports du pays.

“L’Autorité de l’aviation civile suspend temporairement et jusqu’à nouvel ordre les opérations de l’avion Boeing 737 MAX de et à destination de tous les aéroports omanais”, a annoncé, ce mardi, l’aviation civile omanaise sur son compte Twitter.

Cette décision du régulateur aérien d’Oman constitue ainsi une suite de plusieurs pays ou compagnies aériennes qui ont pris des dispositions similaires après le crash dimanche d’un appareil de ce type en Éthiopie faisant 157 morts, dont les membres d’équipage.

La compagnie nationale Oman Air dispose de cinq Boeing MAX dans sa flotte de 53 appareils, selon son site internet.

Rappelons qu’après le crash du Boeing d’Ehiopian Airlines, la Royal Air Maroc a suspendu les vols programmés à bord de son Boeing 737 MAX 8, a confirmé une source bien informée à Le Site info.

La décision a été prise après les inquiétudes de l’opinion publique concernant ce modèle. Des vérifications et tests seront effectués par la compagnie avant de prendre une décision.

À noter que la RAM possède deux Boeing de ce type et qu’un seul est opérationnel, tandis que le deuxième est en cours d’autorisation, précise notre source. Le Boeing 737 MAX était destiné à la ligne Casa-Londres.

Par ailleurs, les Etats-Unis avaient décidé, lundi, de ne pas clouer au sol ces avions, mais veulent obliger Boeing à procéder à des modifications des 737 MAX 8 et 737 MAX 9.

S.L.

Suggestions d’articles

Eliminatoires CAN 2019: le point final sur le groupe du Maroc

Voici le point final dans le groupe B, après le dernier match (Cameroun-Comores 3-0), comptant pour la 6è journée des éliminatoires pour la Coupe d'Afrique des nations (CAN Egypte-2019).