Après le Maroc, les Saoudiens se lancent dans une campagne de boycott

Après le Maroc, c’est au tour des Saoudiens de boycotter une société laitière suite à la hausse des prix de ses produits.

Le hashtag “#augmentation_prix_produits laitiers” a fait le tour des réseaux sociaux en Arabie Saoudite. La raison: la société laitière Saoudienne “Almarai”, a décidé d’augmenter les prix de ses produits laitiers.

“Almarai” n’a pas tardé à réagir au boycott à travers un communiqué, où elle explique que suite à la flambée des prix de l’alimentation de bétail à l’échelle mondiale, le coût de production a également augmenté.

Quant à l’association de la protection des consommateurs, elle a répondu “froidement” aux boycotteurs, le 2 juillet, via un Tweet: ” Le marché est vaste, et le choix existe, si vous trouvez le prix d’un produit élevé, échangez-le par un autre”. Une déclaration qui n’a pas été au goût des citoyens du Royaume saoudien. Fayçal Abdelkarim, membre du conseil exécutif de ladite association, n’a pas manqué de faire une comparaison avec d’autres pays où les mêmes produits sont vendus aux mêmes prix.

Khadija Khettou

Suggestions d’articles

Qui se cache vraiment derrière le boycott au Maroc? (Etude)

L’agence Influence Data & Stratégie (IDS) qui a fait de l’analyse des réseaux sociaux une de ses raisons d’être, a effectué un rapport paru le 11 septembre 2018 concernant la campagne de boycott.