Algérie: un soldat tué dans un attentat à la voiture piégée

Un soldat algérien a été tué, dimanche, dans un attentat à la voiture piégée perpétré par un kamikaze, dans la zone frontalière de Timiaouine, près du Mali, a annoncé le ministère algérien de la Défense.

Dans un communiqué, le ministère a souligné qu’un détachement de l’Armée Nationale Populaire a été la cible dans la zone frontalière de Timiaouine, à Bordj Badji Mokhtar, d’un kamikaze à bord d’un véhicule tout terrain piégé.

“Aussitôt identifié, le militaire chargé du contrôle de l’accès est parvenu à mettre en échec la tentative d’entrée en force du véhicule suspect, cependant le kamikaze a fait exploser son véhicule, causant le décès du militaire en faction”, a précisé la même source.

Cette nouvelle attaque non encore revendiquée est la première dans le sud du pays depuis de nombreuses années. Une attaque similaire suivie d’une prise d’otages, menée en 2013 par des membres d’Al-Qaïda contre le site gazier de Tiguentourine, dans le sud de l’Algérie, s’était soldée par la mort de 40 employés de dix nationalités différentes et 29 terroristes.

Le 31 août 2017, deux policiers algériens avaient péri lorsqu’un kamikaze avait déclenché ses explosifs en tentant d’entrer dans un bâtiment de la police à Tiaret (350 km au sud-ouest d’Alger).

HR

Articles similaires

Suggestions d’articles

Cours de change: les devises étrangères vs le Dirham

Voici les cours des billets de banque étrangers établis par Bank Al-Maghrib pour la journée du jeudi 27 février 2020