Algérie: Louisa Hanoune en détention pour “atteinte à l’autorité de l’armée”

Le ministère algérien de la Défense nationale a annoncé le placement en “détention provisoire” de la Secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune.

La Secrétaire générale du PT a été placée jeudi après-midi par le tribunal militaire de Blida dans une prison civile de cette wilaya, a précisé la même source citée par l’agence de presse “APS”.

La même source a rappelé que Louisa Hanoune a été convoquée auparavant par le juge d’instruction près le tribunal militaire de Blida pour être entendue dans le cadre de l’enquête ouverte contre Saïd Bouteflika, frère et ex-conseiller du président algérien démissionnaire Abdelaziz Bouteflika, ainsi que Mohamed Mediene, qui a dirigé les services secrets algériens durant 25 ans, et son successeur Athmane Tartag, ex-coordinateur des services de renseignement, pour “atteinte à l’autorité de l’armée”.

Le juge d’instruction militaire près le tribunal militaire de Blida avait ordonné le 5 mai courant, le placement en détention provisoire de Tartag, Mediène et Said Bouteflika pour “atteinte à l’autorité de l’Armée” et “complot contre l’autorité de l’Etat”.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Algérie: un nouvel ambassadeur annoncé à Rabat

En Algérie, Abdelkader Bensalah, chef de l’État par intérim, a procédé à un vaste mouvement du corps diplomatique ce jeudi 8 août. Le Maroc est concerné.