Algérie: le président du conseil constitutionnel démissionne

Le président du Conseil constitutionnel algérien, Tayeb Belaiz, a présenté mardi sa démission, a annoncé le Conseil dans un communiqué.

Le président du Conseil constitutionnel, Tayeb Belaiz a informé les membres du Conseil, lors d’une réunion tenue mardi qu’il a présenté au chef de l’Etat sa démission du poste de président du Conseil constitutionnel, a précisé le communiqué cité par l’agence de presse “APS”.

Ancien magistrat, Belaiz (70 ans), avait été nommé le 2 février à la tête du Conseil constitutionnel en remplacement de Mourad Medelci, décédé.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Un avocat français fustige la décision algérienne concernant les camps de Tindouf

La décision de l'Algérie de déléguer la gestion des camps de Tindouf au polisario, milice paramilitaire mafieuse et criminelle, est une violation du droit international.